LIRE AUSSI

Un militant tient une pancarte indiquant « Non à la culture du viol » lors d'une manifestation à la suite de l'émission télévisée [Sia Kambou/AFP]
0 2 minutes 3 mois

Un animateur de télévision en Côte d’Ivoire a écopé d’une peine de 12 mois de prison avec sursis pour « approbation de viol » après qu’un invité de son émission aux heures de grande écoute ait simulé des agressions sexuelles avec un mannequin.

Le présentateur Yves de M’Bella a également été condamné mercredi à payer une amende de deux millions de francs CFA (3 600 dollars) et a été interdit de quitter Abidjan, la plus grande ville de Côte d’Ivoire.

De M’Bella a encouragé en riant son invité de télévision, un homme présenté comme un ancien violeur, à utiliser un mannequin pour montrer comment il a abusé de ses victimes.

L’émission, diffusée par la chaîne privée Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI), a suscité un énorme tollé . Une pétition en ligne appelant à l’annulation du spectacle de de M’Bella a reçu près de 50 000 signatures.

L’autorité audiovisuelle ivoirienne HACA a suspendu de M’Bella pendant 30 jours de toutes les stations de radio et de télévision. Il lui a également été interdit d’accueillir le concours de beauté Miss Côte d’Ivoire, prévu pour samedi.

De M’Bella a aidé son invité à poser le mannequin par terre et lui a demandé d’expliquer en détail comment il avait violé ses victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *