fbpx

Tokyo 2021: les États-Unis en or face à la France en basket

Partager sur
fb-share-icon660
450
Pin Share20

L’équipe masculine de basket-ball des États-Unis a remporté pour la quatrième fois de suite la médaille d’or aux Jeux olympiques, ce 7 août 2021 à Tokyo. Les Américains, portés par un Kevin Durant inarrêtable (29 points), ont battu les Français 87-82 en finale. Des Bleus qui récoltent une troisième médaille d’argent aux JO, après celles de 1948 et 2000.

Ils ont voulu y croire, mais les basketteurs français ne sont pas parvenus à écrire l’histoire de leur sport, ce 7 août, en finale des Jeux olympiques de Tokyo 2021. Les États-Unis, nation numéro une du basket, ont fait respecter la logique 87-82, dans la Super Saitama Arena.

« C’est important de féliciter cette équipe américaine, a salué le coach tricolore Vincent Collet. J’avais assisté à la dernière finale olympique à Rio où on pensait que les Serbes pourraient les pousser dans leurs retranchements et ça n’avait pas du tout été le cas. Ça met aussi en relief ce qu’on a pu faire face à eux. Ce soir, il y a eu match, un vrai match ».

Pour ce troisième France – États-Unis en finale des JO, après ceux de 1948 et de 2000, l’affiche semblait en effet déséquilibrée entre des Américains qui ont gagné la médaille d’or 15 fois en 19 éditions et des Français qui ont alors seulement deux médailles d’argent au compteur.

Au premier tour, pourtant, les Bleus ont surpris le Team USA 83-76. Depuis, conduits notamment par l’arrière Evan Fournier inspiré en attaque (19,2 points par match, en moyenne) et un Rudy Gobert dissuasif en défense, les Tricolores ont dominé la République tchèque et l’Iran en phase de poules, avant d’écarter l’Italie en quarts de finale et la Slovénie de justesse en demi-finales.

Mais les Américains, eux, sont montés en puissance durant cette compétition, grâce notamment à l’expérience de l’ailier Kevin Durant. C’est encore lui qui, avec 12 points, permet à la sélection américaine de virer en tête après le premier quart temps (22-18).

Pénétration, tirs à longue distance, la superstar poursuit son festival offensif durant le deuxième quart temps. Les Français, eux, multiplient les fautes et les pertes de balle, sous la pression adverse. Ils s’en remettent alors à Gobert, qui a un avantage de taille indéniable. Mais le pivot est la cible de nombreuses fautes et se retrouve sur la ligne des lancers francs, un exercice dans lequel il n’excelle pas. Résultat à la pause : 44-39 en faveur des champions olympiques.

Au troisième quart temps, les Bleus sont forcés de s’en remettre à des tirs longue distance de Gerschon Yabusele pour rester dans le coup. Après s’être pris un 9-2, leur sélectionneur Vincent Collet demande un temps mort. Il pousse ses protégés à être plus rigoureux, pour éviter de trop perdre le ballon.

À court de solutions et, avec un Evan Fournier maladroit au shoot de loin, les Tricolores ne parviennent pas à recoller au score. Les Américains, eux, multiplient les fautes à bon escient. Résultat final : 87-82. Ce n’est sûrement pas leur plus beau sacre olympique. Mais ils restent les patrons du basket mondial.

« Ce qui est le plus rageant, conclut l’ailier français Nicolas Batum, c’est qu’on ne fait pas du tout notre dernier match du tournoi. On aurait pu faire mieux individuellement, moi le premier. On termine la rencontre à 5 points des Américains. On est dans le coup jusqu’à la dernière minute. Je peux dire qu’on les a faits douter ».

Partager sur
fb-share-icon660
450
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *