LIRE AUSSI

Guinée : ''Alpha Condé doit présenter des excuses publiques au peuple de Guinée''
0 4 minutes 3 semaines

Guinée Alpha Condé invité à présenter des excuses au peuple

Le sort à réserver à l’ancien président Alpha Condé et de ses anciens ministres continue de faire l’objet de débat en Guinée.

Lors de son dernier sommet extraordinaire tenu à Accra, la CEDEAO a réitéré son exigence concernant la libération d’Alpha Condé. Pour le président de l’Union des journalistes africains de la France, l’ancien président ne doit pas être libéré jusqu’à la fin de la transition en cours.

Par contre, Lanciné Camara propose à ce qu’il soit mis dans une résidence surveillée en attendant l’élection d’un nouveau président civil.

« Parce que celui et son entourage qui nous ont mis dans cette situation. Lui et son entourage qui ont des voitures, des villas et beaucoup d’argent vous trouvez ça normal? Non ils doivent s’expliquer », estime Lanciné Camara.

Des cas de morts, des blessés et des dégâts matériels ont été enregistrés pendant les manifestations contre le troisième mandat en Guinée. Le président de l’Union des journalistes africains de la France souhaite que Alpha Condé présente des excuses publiques au peuple de Guinée.

« Alpha Condé non seulement doit présenter des excuses publiques pour reconnaître que le fait de massacrer les enfants est une bêtise publique de sa part, mais en même temps il doit dire ce que lui-même a pu prendre comme pognon. C’est-à-dire s’il a pris de l’argent de manière illégale qu’il a mis dans des banques en Chine, en France ou ailleurs, il doit dire tout ça ».

Ensuite sur le débat concernant la libération d’Alpha Condé, Lanciné Camara est catégorique. « Je vous dis clairement, si dans l’État actuel des choses Alpha Condé est libéré et envoyé dans n’importe quel pays du monde, il constitue une menace pour la paix et la stabilité de la Guinée. Il a des réseaux mafieux partout, il va déstabiliser ce pays « , prévient-il.

Au même moment, Lanciné Camara invite les nouvelles autorités à placer Alpha Condé dans une résidence surveillée en attendant de sortir de la transition.

« Alpha Condé en dehors de la Guinée constitue une menace. Donc il sera placé dans une résidence surveillée, il aura accès à un médecin, il mangera comme il veut, lui-même il a la chance parce que les autres sont morts, certains ont été emprisonnés demandez dans quelles conditions ils étaient en prison. Alors il sera maintenu en résidence surveillée ici jusqu’au retour de la Guinée dans l’ordre constitutionnel », propose t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *