LIRE AUSSI

Au moins 98 morts dans l'explosion d'un pétrolier en Sierra Leone
0 3 minutes 3 semaines

Au moins 98 personnes sont mortes vendredi après l’explosion d’un pétrolier dans une banlieue de la capitale de la Sierra Leone , Freetown, selon les autorités de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Mohamed Lamrane Bah, directeur des communications de l’Agence nationale de gestion des catastrophes (NDMA) de la Sierra Leone, a déclaré à CNN que plusieurs personnes étaient également dans un état critique après l’explosion.

Les autorités ont transféré les blessés dans des hôpitaux et récupéré les corps, et les efforts de sauvetage sur les lieux ont pris fin, a ajouté Bah.

Des dizaines de personnes ont été tuées dans l’explosion, selon les autorités de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

L’explosion s’est produite après que deux véhicules sont entrés en collision sur l’autoroute alors que le camion-citerne était sur le point d’entrer dans une station-service à proximité pour décharger son carburant, a déclaré la NDMA dans un communiqué publié sur Facebook samedi après-midi.

« Des images et des témoins oculaires ont laissé entendre que pendant la collision, les deux conducteurs sont sortis de leurs véhicules et ont averti les résidents de la communauté de rester en dehors des lieux tout en essayant de remédier à une fuite émanant de la collision », indique le communiqué. Il a ajouté que pendant que cela se produisait, “certains membres de la communauté se sont précipités sur les lieux et ont profité de la fuite pour récupérer du carburant et le stocker dans des structures de fortune à proximité”.

“Dans la cause de la récupération du carburant, il y a eu une explosion majeure qui a entraîné l’incendie catastrophique qui s’est produit”, a-t-il déclaré.

La NDMA s’est immédiatement rendue sur les lieux et a coordonné l’intervention d’urgence avec ses partenaires. Des ambulances ont été rassemblées pour emmener les cadavres et les personnes en situation critique dans divers hôpitaux de Freetown.

Il y a eu 92 personnes admises dans les hôpitaux de Freetown, selon le communiqué de la NDMA.

La mairesse de Freetown, Yvonne Aki-Sawyerr, a déclaré dans un communiqué sur Facebook qu’elle était “attristée d’apprendre une explosion le long de Bai Bureh Road, à Wellington, après qu’un camion transportant du carburant soit entré en collision avec un autre camion”.

“Les séquences vidéo et photo qui circulent sur les réseaux sociaux sont déchirantes”, a ajouté Aki-Sawyerr.”Mes sympathies vont aux familles et aux proches des victimes de l’explosion. Que les âmes des défunts reposent en parfaite paix.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *